Imposons nos priorites !

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Nous voulons, cette année encore, gagner de nouveaux droits !
Emparons nous du débat dans les Universités, participons à l’action, votons !

undefined
1/ Information sur les taux de débouchés pour toutes les Licences, les Masters et les Doctorats.

Aujourd’hui nous n’avons pas les outils pour choisir un diplôme en connaissance de cause. Quand on nous dit « en philo y a pas de débouchés », c’est simpliste. Nous voulons savoir : Combien ont réussi ? Quels métiers exercent les diplômés ? Combien de temps pour trouver un travail ?… Parce que nous refusons la sélection à l’entrée de l’Université, chacun doit avoir accès à une orientation éclairée pour faire ses choix.

2/ Portefeuille de compétences en plus de nos diplômes.

Aujourd’hui quand on sort de l’Université, on sait ce qu’on sait, mais on ne sait pas ce que l’on sait faire, quelles compétences on a acquis. Nous voulons avoir un portefeuille de compétences qui traduise nos diplômes, nos boulots, nos engagements, qui valorise nos parcours différents à diplôme égal.

3/ Accompagnement dans la recherche d’emploi à la sortie de la fac.

Nous voulons connaître les codes du monde du travail, savoir valoriser notre profil, savoir faire un CV, une lettre de motivation, aborder un entretien d’embauche, bref rechercher un emploi, car nous ne voulons pas galèrer pendant des mois.

4/ Révolution de la pédagogie universitaire.

Pour évoluer dans le monde du travail, nous aurons besoin d’être mobiles et capables d’adaptation. Il faut développer l’apprentissage des langues, des TIC, le travail en groupe, en mode projet, la prise de décision, la construction collective de points de vue argumentés, la recherche d’informations…

5/ Dispositifs pédagogiques adaptés pour les étudiants salariés.

Nous sommes très nombreux à travailler, et trop souvent les facs se contentent de nous proposer des dispenses d’assiduité, ce qui revient à une dispense de pédagogie. Nous voulons : des dispositifs pédagogiques adaptés, la multiplication des emplois étudiants sur les facs (élargissement des horaires d’ouverture des BU,…), la reconnaissance de notre expérience, au même titre que les expériences associatives ou les stages.

Publié dans Actualités

Commenter cet article