Stages dans la fonction publique: des avancées majeures qui doivent inspirer le privé.

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Mardi 27 mai, les 3 ministres Valérie Pécresse, Eric Woerth et André Santini ont annoncé plusieurs changements majeurs concernant les stages dans la fonction publique. La Confédération Etudiante, qui revendique depuis longtemps la fin des stages hors cursus et la gratification des stagiaires dès lors qu’ils constituent une valeur ajoutée à l’entreprise, est satisfaite de ces avancées et appelle l’ensemble des acteurs du privé à suivre l’exemple donné par la fonction publique.


Des avancées majeures pour les stagiaires.

A la traîne depuis plusieurs mois, la fonction publique a pris les devants et a proposé de nettes améliorations concernant la situation faites aux stagiaires. L’Etat s’est en effet engagé à :

- faire appliquer la charte des stages

- défrayer les stagiaires qui effectuent un « stage d’observation »

- prendre en charge les stagiaires effectuant des tâches à responsabilités : congés, protection sociale et rémunération à hauteur du SMIC

Toutefois il faudra pour cela mesurer les différences entre un « stage d’observation » et un « stage à responsabilité ». La Cé a donc demandé la mise en place d’un comité du suivi pour définir les critères clairs de différenciation.

 

Le privé doit maintenant suivre l’exemple.

Pour la Cé, ces avancées doivent inspirer les acteurs du privé notamment concernant la gratification des stagiaires. Il faut désormais que les entreprises gratifient les stagiaires fournissant un réel apport à l’entreprise et ce, quelque soit la durée du stage. La Cé prendra part à la mise en œuvre de ces déclarations pour qu’elles n’en restent pas au stade de simple effet d’annonces.

Publié dans Actualités

Commenter cet article