La campagne est lancée !

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La force montante !
Aujourd’hui, dans le monde étudiant, il existe deux conceptions du syndicalisme. Depuis bientôt quatre ans, la Confédération Étudiante est la force montante : elle fait souffler un véritable vent de changement sur les universités, dans la société, avec comme ambition de réinventer le syndicalisme étudiant pour redonner à notre pays le goût de l’avenir. Elle se crée cette année à Sciences Po et participe pour la première fois aux élections syndicales de l’IEP.

Un nouveau syndicalisme !
Pendant la crise du CPE, nous avons porté une voix étudiante nouvelle : être une force de propositions et de négociation pour faire changer les choses, tout en étant capables de rester fermes et exigeants sur nos positions. Ainsi, contrairement à ceux qui se contentent d’une politique du “mieux que rien”, la Cé s’est opposée au CPE car nous avons la conviction que, pour l’accès des jeunes à la vie active, d’autres choix sont nécessaires.
 
En effet, la Cé propose de réouvrir le débat sur les missions de l’Université : l’insertion des jeunes ne devrait-elle pas en faire partie ? Il est urgent d’avancer sur ces questions-là mais il n’est plus acceptable que ceux qui prétendent nous représenter brandissent “la privatisation des facs” à chaque fois que le lien université-emploi est évoqué quand la réalité des enjeux est ailleurs. Plutôt que d’opposer le monde de l’université et le monde professionnel, il faut les rapprocher ! C’est pour cela que la Cé a signé un contrat d’association avec la CFDT, pour travailler sur des problématiques communes : étudiants salariés, stages en entreprise, insertion professionnelle...

Changeons la représentation étudiante à Sciences Po !
Nous voulons nous engager autant dans la société qu’à l’IEP. Alors que l’énième pétition de l’Unef sur la politique des langues n’a abouti à aucun résultat concret, et que nos représentants n’ont pas su négocier un calendrier universitaire dont nous venons tous d’expérimenter l’absurdité, il est grand temps de changer la représentation étudiante ! Nous avons besoin de représentants étudiants capables de proposer les changements nécessaires à notre IEP sans tomber dans les excès du corporatisme.

Pour que les forces de changement et de progrès soient plus puissantes que les forces de blocages, votons Cé : le nouveau syndicat étudiant !
 
Retrouvez la profession de foi ici !
Retrouvez le programme ici !

Publié dans Tracts

Commenter cet article