« Orientation active » Favorable à une réforme profonde de l’orientation, la Cé pose ses conditions !

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La Cé n’a pas cessé depuis le CPE de revendiquer une réforme en profondeur de l’orientation scolaire. Sans angélisme, la Cé pose ses conditions pour faire de « l’orientation active » une véritable avancée ! La Cé dénonce également le conservatisme de ceux qui préfèrent le maintien du système d’orientation, actuellement en faillite, à toute évolution.

Conditions n°1 : Pas de sélection à l’entrée de l’université
- c’est à l’étudiant que doit appartenir le choix, au final, de s’inscrire ou non dans la filière et l’université de son choix
- l’inscription à l’université ne pourra en aucun cas se fonder sur « l’avis rendu à l’étudiant » par l’université à l’issue de la préinscription

Condition n°2 : Renforcement de l’aide à l’orientation des terminales dans le lycée
Pour la Cé cette période charnière de la terminale au premier semestre universitaire, doit s’articuler autour de 5 étapes. Ces 5 étapes devront se retrouver dans le schéma national d’orientation.

1- Mise en place d’un dossier unique de candidature dans l’enseignement supérieur
2- Conseil de classe du 2ème trimestre consacré à l’orientation des élèves et à leurs vœux en matière d’inscription dans le supérieu r (avec la participation des conseillers d’orientation)
3- Rencontre du lycéen avec les établissements supérieur ou université de son choix pour avis sur son inscription
4- Commission d’orientation dans le lycée, suite aux avis rendus par les universités aux lycéens, pour ceux qui auraient recueillit des avis défavorables
5- Bilan d’orientation en fin du 1er semestre universitaire

Condition n°3 : Evaluation par les lycéens et les étudiants du système d’orientation
Pour une amélioration permanente de l’orientation des lycéens et des étudiants, l’évaluation par les usagers doit être au cœur d’une réforme qui ne manquera pas de s’inscrire dans la durée.

Enfin la Cé soutient la dynamique qui se lance dans les universités de création d’observatoire des parcours et de l’insertion professionnelle des étudiants, condition indispensables pour éclairer les choix d’orientation des étudiants.

Publié dans Actualités

Commenter cet article