Rencontre avec Valérie Pécresse : « La Ministre prête à ouvrir le chantier de l’insertion professionnelle des jeunes »

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La Confédération Etudiante a rencontré ce jeudi Valérie Pécresse, la nouvelle Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Cette 1ère rencontre a été l’occasion pour la Cé de faire part des exigences prioritaires des étudiants. Tout d’abord l’insertion professionnelle mais aussi l’absence de sélection, l’absence d’augmentation des frais d’inscriptions et l’engagement d’une réforme des aides sociales en faveur des classes moyennes.

La Cé a rappelé sa proposition de faire de l’insertion des jeunes la troisième mission de l’Université, proposition que Nicolas Sarkozy s’était engagé à mettre en œuvre suite à l’interpellation de la Cé pendant la campagne. L’insertion professionnelle est en effet une des préoccupations majeures des étudiants.

" Valérie Pécresse a admis que cette préoccupation n’était pas assez prise en compte dans les chantiers qu’elle souhaite lancer et qu’elle se disait prête à ouvrir ce chantier qui est notre cheval de bataille » ", a déclaré Julie Coudry.

Enfin La Cé a interpellé la ministre sur le problème des frais d’inscription illégaux que pratiquent certaines universités. La ministre s’est engagée à les faire disparaître.

Concernant la volonté du gouvernement de faire passer dès juillet une réforme sur l’autonomie des universités, Julie Coudry, présidente de la Cé » a exprimé à la Ministre « qu’il n’apparaît pas pertinent d’ouvrir un tel chantier sans avoir établi au préalable les missions de l’Université. »

A l’issue de cette première rencontre, Julie Coudry a déclaré : « la ministre a compris les attentes exigeantes des étudiants qui souhaitent que les changements qui concernent leur avenir se fassent avec eux. »

Publié dans Actualités

Commenter cet article