Un calendrier très serré pour faire face aux exigences

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Un nouveau chantier : l’insertion professionnelle des étudiants

La Cé est satisfaite que suite à sa première rencontre avec la Ministre, celle-ci ait rajouté un 5ème pilier à la réforme des universités : l’insertion professionnelle des étudiants, à l’origine absente de son projet.

Frais d’inscription, sélection : la Cé restera très vigilante

La Cé restera très vigilante pour que les exigences des étudiants, reprises par le Premier Ministre, soient rendues effectives. La Cé exige que soit garanti un accès pour tous à l’Enseignement Supérieur, ce qui signifie :
- pas de sélection à l’entrée des universités
- ni de sélection sociale à travers une augmentation des frais d’inscriptions
Suite à l’intervention de la Cé sur ces questions, la Ministre s’est engagée à mettre en place une circulaire en direction des présidents d’universités, pour garantir l’absence d’augmentation des frais d’inscriptions et l’égalité de traitement entre les étudiants quelle que soit leur université. La Cé y veillera.

Un calendrier très serré par rapport aux exigences de réussite

La concertation sur la loi d’autonomie des universités se tiendra dans les 3 prochaines semaines. Un calendrier très court pour que les acteurs de l’Enseignement Supérieur puissent construire ensemble une perspective commune.
Pour la Cé, l’objectif de la concertation ne peut pas se limiter à fournir une légitimité « sociale » à la décision législative. Elle doit permettre de répondre aux exigences des différents acteurs de l’Enseignement Supérieur et de réunir les conditions pour que ceux-ci puissent s’engager dans la mise en œuvre de cette réforme dans les faits, dans les universités.

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Eve 08/06/2007 13:58

Tiens, la Cé est donc contre des frais d'inscription élevés. Pourtant elle dénonçait il y a quelques semaines en CP "la gratuité de l'enseignement et sa logique d'égalitarisme étatique"...
Des précisions, Diégo?