Chantier « jeunes chercheurs » : une priorité pour la Confédération Etudiante

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La Confédération Etudiante a participé hier, à l’ouverture du chantier sur les « jeunes chercheurs ».
En effet la France doit pallier à une fuite grandissante des jeunes chercheurs français à l’étranger et à une mauvaise réputation de la Recherche française, notamment en termes de condition de travail, de rémunération et de difficultés administratives.

Pour la Confédération Etudiante, la France doit combler son retard par un effort budgétaire à hauteur de 3% du PIB, car de la Recherche dépend l’innovation, l’évolution technologique, l’amélioration de nos système de santé, la création de nouveaux secteurs d’activité, etc.

La Confédération Etudiante a également rappelé à cette occasion plusieurs revendications majeures et urgentes pour améliorer la situation des jeunes chercheurs en France :

- une augmentation du nombre et du montant des allocations de Recherche
- travailler spécifiquement sur l’insertion des jeunes chercheurs : reconnaissance du niveau de qualification et des compétences des jeunes chercheurs par les entreprises, mise en place d’une politique de recrutement des jeunes chercheurs, lisibilité des écoles doctorales, etc.
- la reconnaissance d’un réel statut du doctorant, qui permette d’accéder à l’ensemble des prestations sociales.
- l’amélioration de l’accueil des doctorants étrangers

La Confédération Etudiante continuera donc à porter ses revendications lors des prochaines concertations qui se dérouleront dès la rentrée.

Publié dans Actualités

Commenter cet article