Valérie Pécresse doit donner des réponses concrètes aux préoccupations des étudiants

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La Confédération Etudiante a été reçue ce matin par Valérie Pécresse. Le problème des étudiants n’est pas la loi sur l’autonomie puisque la Cé a obtenu cet été, avec les autres syndicats étudiants, des garanties : pas de sélection à l’entrée des universités, pas de libertés des frais d’inscriptions laissées aux universités, un seul statut pour toutes les universités.

Ceci dit les étudiants ont de vraies préoccupations :

• Il faut mettre les moyens pour sortir les universités de la situation lamentable dans laquelle elles se trouvent en termes de conditions d’études.
• Plus qu’une mission, l’insertion professionnelle doit devenir un nouveau droit pour les étudiants et cela nécessite des financements beaucoup plus important que ceux prévus pour 2008.
• Sur le plan social il faut des efforts financiers notamment en termes de logement qui reste la préoccupation n°1 des étudiants.

L’invitation à la collocation et le développement des prêts bancaires ne sont pas les réponses adéquates. Sur toutes ces questions la Confédération Etudiante demande des efforts financiers supplémentaires.

Sur tous ces sujets, la Cé appelle les étudiants à s’engager, à prendre leur université en main, à débattre, notamment dans les AG. Nous voulons que notre action soit efficace et gagnante, pour cela il faut qu’elle soit soutenue par la majorité des étudiants. Les grèves et les blocages ne peuvent être le fait d’une fraction minoritaire. De telles décisions doivent être prises suite à un référendum qui débouche sur une décision majoritaire des étudiants de l’Université puisque c’est de leurs vies dont il s’agit.

Publié dans Actualités

Commenter cet article