Interdiction injuste de cumuler une aide au logement et une demi-part fiscale : la Cé demande une remise à plat du système !

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Lors de son discours sur la jeunesse le 29 septembre dernier, Nicolas Sarkozy déclarait être en faveur d’une politique globale en direction des jeunes facilitant leur accès à l’autonomie et permettant au plus grand nombre d’être formés ou en emploi.

 

Or, l’annonce de François Baroin, ministre du Budget ne permettant plus de cumuler une aide au logement et une demi-part fiscale pour enfant à charge ne va ni dans le sens de la justice sociale ni de la démocratisation de l’enseignement supérieur.


En effet, cette décision injuste ne favorise pas l’accès à l’autonomie des jeunescar elle ne permet pas à chacun de choisir librement son lieu d’études et par conséquent son domaine d’études. Il devra d’abord se tourner vers ses parents et calculer s’il a les moyens ou non d’étudier loin de chez eux.


Enfin, cela ne règle pas le problème de la demi-part fiscale et des inégalités qu’elle génère.

 

C’est pourquoi la Confédération étudiante demande une réforme plus juste et une remise à plat du système pour que la demi-part fiscale soit redistribuée de manière progressive en direction de ceux qui en ont le plus besoin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article