La Cé reste vigilante après la victoire de ses propositions

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Lors du Conseil de Direction de SciencesPo du 19 Octobre, Richard Descoings a été interrogé sur le nouveau réglement limitant l'accées des étudiants des campus délocalisés à 5 prêts par semestre.

La Confédération étudiante se félicite que le Directeur ait reconnu dans ce réglement une rupture de l'égalité entre les étudiants de Paris et ceux des campus délocalisés, rejoignant notre position (voir l'article de la Cé à l'origine des négociations).

En ce qui concerne les solutions à apporter, Richard Descoings a approuvé dès à présent une augmentation immédiate du plafond de prêts afin de permettre à tous les étudiants d'étudier dans de meilleures conditions pendant ce semestre.

Si notre position cohérente et des revendications claires dès le départ ont permis cette avancée concrète pour les étudiants, la Cé reste néanmoins vigilante concernant l'égalité d'accès aux ressources pédagogiques entre étudiant de Sciences Po à l'avenir.


"Une position cohérente et des revendications claires"


Face au double discours de certaines organisations qui refusent les avancées concrètes devant les étudiants en les acceptant en Conseil, la Cé s'engage seule par rapport à sa victoire:


Toute demande de prêt légitime qui serait à l'avenir refusée par la bibliothèque et signalée à la Cé sera portée devant la Direction. Pour nous, c'est une question d'efficacité et de responsabilité syndicale.


Pour la Cé, l'augmentation des droits de scolarité crée des attentes légitimes des étudiants concernant l'amélioration des conditions d'études, notamment des bibliothèques à Paris et en région, la rénovation et l'enrichissement de ces mêmes bibliothèques, l'engagement de nouveaux personnels. Ce sont des engagements qui font partie du projet Sciences Po 2013 et sur lequel la Cé continuera d'être ferme et exigeante.

Commenter cet article