La Cé solidaire de la jeunesse tunisienne

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

La Tunisie connait depuis plusieurs semaines, un fort mouvement de contestation.

La réaction immédiate des habitants de Sidi Bouzid suite à la mort d’un jeune diplômé qui s’est immolé en décembre 2010, acte de désespoir face au manque de perspectives, a été relayé dans plusieurs villes. Sur l’ensemble du territoire, le peuple tunisien est rapidement descendu dans la rue, en soutien ; pour défendre leur conditions de vie, de travail, la liberté d’expression, et surtout un avenir meilleur. Depuis la rentrée début janvier 2011 les jeunes sont rejoins par les travailleurs et les syndicalistes.

 

1463084 3 1598 manifestation-a-tunis-contre-la-cherte-de-la

 

Face à cette mobilisation le gouvernement a choisi l’usage de la force et la situation a dégénéré ce week-end avec de multiples arrestations et plus de 35 morts le week-end dernier selon la société civile.


Alors que le taux de chômage global en Tunisie est de 14% celui des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur est deux fois supérieur et dépasse les 30%. Ainsi sur les 350 000 diplômés que compte le pays 120 000 sont actuellement au chômage, selon les organisations non gouvernementales.

 

La Confédération étudiante invite le gouvernement Tunisien à cesser la violence et à ouvrir des négociations avec les organisations de jeunesse démocratiques afin de mener des réformes qui améliore le quotidien de chaque Tunisien.

 

Nous apportons notre soutien et restons solidaire avec les étudiants Tunisiens et nous appelons l’Union Européenne et la Communauté internationale à condamner fermement les manquements actuels aux libertés individuelles !

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article