Elections des 8 et 9 février: Avec la Cé et le FEDER, changeons de représentants pour de vraies propositions !

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

logos-IEP-copie-1.png

         

          Sciences Po n’a jamais autant changé que ces dernières années. Sous l’impulsion des forces étudiantes progressistes au premier rang desquelles la Confédération étudiante, la justice sociale ainsi que l’insertion professionnelle sont devenues des thèmes récurrents dans les Conseils.


          Aujourd’hui, les questions se multiplient. Comment concilier augmentation du nombre d’étudiants et réussite individuelle? Comment allier formation générale et acquisition de compétences-clés pour entrer sur le marché du travail? Comment enfin favoriser la recherche dans une perspective internationale et professionnalisante? Face aux conservatismes de droite comme de gauche et à la récupération des problémes étudiants à des fins électoralistes, proposer des réponses à ces questions est un combat permanent.

 

          L’insertion professionnelle, jusqu’alors grande force de Sciences Po, est délaissée dans le discours étudiant, alors que pourtant l’affluence croissante depuis 2009 du nombre d’inscrits au certificat d’aptitudes managériales qui permet une prolongation d’inscription après le master pour réaliser des stages nous appelle à agir vite.


         De façon générale, sur les questions de justice sociale, d'insertion professionnelle et de pédagogie, l’absence d’un contrepoids crédible à l’UNEF a clairement affaibli la voix des étudiants en face de l’administration ! Par ses boycotts de certains conseils et ses indignations sélectives, l’UNEF a malheureusement montré aux étudiants que «majoritaire» ne veut pas dire «efficace» en ne gagnant aucune victoire et en se réfugiant derrière un double-discours d’impuissance. Il est temps que cela change vraiment!

 

        Cette année, la Confédération étudiante et la Fédération des enfants de la République, collectif d'associations engagées qui regroupe notamment l'Union des Etudiants Juifs de France, SOS Racisme et Ni Putes Ni Soumises, présentent une liste intitulée "Avec la Cé et la FEDER, prenons Sciences Po en main!" pour défendre une conception partagée de la justice sociale, de l'engagement étudiant et du vivre-ensemble face aux conservatismes.

 

         Retrouvez à partir d'aujourd'hui et chaque jour jusqu'aux élections sur ce blog une proposition détaillée issu du programme commun de la Confédération étudiante de Sciences Po et de la FEDER pour améliorer concrètement nos conditions d'études et nos perspectives d'avenir avec Sciences Po.

          


               Avec la Cé et la FEDER, les 8 et 9 février 2011, prenons Sciences Po en main ! 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article