La Cé reçue par Valérie Pécresse : Une première rencontre qui en nécessitera d’autres

Publié le par Confédération Etudiante Sciences Po

Au stade où on en est, Valérie Pécresse s’est justifiée sur le fait qu’elle a fait mieux que ses prédécesseurs. Si la Ministre a fait les réformes structurelles nécessaires, sa politique reste déséquilibrée puisque les moyens financiers dans le budget 2008 restent insuffisants pour :

- Régler des situations inacceptables que rencontrent les étudiants en matière de logement, de conditions d’études ou encore sur leur système d’aides sociales.

- Financer les ambitions affichées comme la 3ème mission « insertion professionnelle ». Les 3 millions prévus dans le budget (soit moins de 3 euros par étudiant !) ne suffisent pas pour que cette mission devienne une réalité pour chaque étudiant.

La Ministre doit maintenant donner des réponses en termes d’augmentation supplémentaires du budget dans ces 4 domaines, ce qu’elle n’a pas fait pendant ce rendez-vous.

La Cé a lancé une pétition nationale pour obtenir des résultats sur ces augmentations budgétaires qui connait déjà un fort succès auprès des étudiants, y compris ceux qui ne sont pas en AG. La Cé appelle donc à poursuivre une action syndicale et démocratique :débats dans les AG, signature massive de la pétition, stand d’information sur la loi… La Cé rappelle que toute décision de blocage doit être précédée d'un référendum à bulletin secret à l'adresse de tous les étudiants de la fac.

Publié dans Actualités

Commenter cet article